CREER UN ENVIRONNEMENT ADAPTE AU BIEN –ETRE DU CHAT

Le chat n’est pas un petit chien

1-      Fournir des endroits « sûrs » : la sensation de sécurité du chat est renforcée par un accès à des endroits protégés (de ce que l’on considère comme) des menaces. L’animal doit disposer de lieux d’isolement pour éviter odeurs, bruits, congénères, humain, objets non familiers….

2-      Proposer des ressources variées : le chat doit avoir accès à des ressources alimentaires et hydriques, sans être dérangé. Les ressources clés sont l’eau, la nourriture, des endroits pour faire ses griffes, des aires de jeux, d’élimination et de repos (certains étant surélevés). Dans les foyers hébergeant plusieurs chats, il est nécessaire de multiplier l’accès à ces ressources ce qui est bénéfique aussi quand le chat est seul.

3-      Donner des opportunités pour les comportements de prédation et de jeux : l’ennui stresse les chats. Il convient de multiplier les activités et de jouer avec son chat, d’utiliser des dispositifs d’alimentation (surtout lors de problème de surpoids ex : Pipolino) qui obligent l’animal à rechercher activement sa nourriture. De multiples séances de jeux sont souhaitables, même de courte durée, avec par exemple des pointeurs laser à condition que la course du laser se termine sur un jouet ou une récompense, afin d’éviter toute frustration.

4-      Favoriser des interactions sociales positives : des manipulations fréquentes du chaton établissent un lien fort et diminuent le niveau de stress une fois adulte. Pour autant, la tolérance aux contacts humains connait des variations individuelles, il est indispensable de s’adapter et de ne pas forcer le chat. La plupart recherche des interactions fréquentes, de faible intensité et des caresses localisées à la face et à la tête. Les caresses vigoureuses sont à éviter. Il faut cesser dès que des signes d’agacement se manifestent (battements de queue, grognements, feulement, …).

5-      Respecter l’odorat : le sens de l’odorat est très développé et toute odeur inhabituelle est à même de perturber les chats (attention aux parfums d’ambiance et aux produits de nettoyage)

Source : AAFP ET ISFM

Fil de navigation